Photographies de Kerman
Kerman
Enfin, j'arrive à Bam, dernière étape de mon voyage. Je crois que c'est une ville pittoresque située dans le désert. Les rues sont poussiéreuses. Il y a un bazar et quelques restaurants au centre ville. C'est tout ! Je ne l'ai pas trouvé cette ville très belle, mais mon objectif était de visiter arg-é-bam, rien de plus. Arg-é-Bam est une citadelle qui protégeait l'ancienne ville de Bam, fondée à l'époque des Sassanians ; ça ressemble à une grande forteresse médiévale de style européen, sauf qu'elle présente la particularité d'être bâtie de briques et non de pierres.
Lors de la visite d'Arg-é-Bam, j'étais étonnée par l'intelligence des architectes perses. Les ruelles étroites de la citadelle me préservaient de la chaleur extérieure. Il y avait même des pièces réfrigérées pour conserver la neige tombée en hiver ( l'eau potable pour ses habitants ) Quelle technologie ! Il y avait également un salon de thé à l'entrée de la cité d'où je pouvais admirer le paysage en sirotant mon thé.
J'ai attendu jusqu'au couché de soleil. Le miracle s'accompli lorsque l'ensemble de la citadelle devint rouge feu pendant deux ou trois minutes avant que le soleil ne disparaisse complètement à l'horizon. C'était vraiment magnifique, les gens présents sont restés debout, immobiles, pour ne pas perdre une miette du spectacle. Sur ce final en apothéose je passe une dernière nuit à Bam et le lendemain je prends le premier bus qui me conduira à Kerman d'où je prendrai l'avion pour Téhéran puis retour à Paris.
GALERIE DE ARG-E-BAM
Nous contacter
Article rédigé par Yuki Onozato
Photographies de Bruno Chapiron

Created by Studio KILALA ©   Recommandé par